A A

Déchets :
mode d’emploi

Déchèterie de Kerbénoën

Zone artisanale de Kerbénoën
29120 Combrit Sainte-Marine
Tél. 02 98 51 31 42
Site
Facebook

Horaires d’ouverture du service

  • du lundi au vendredi
    de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30
  • le samedi
    de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30
  • l’accès n’est pas autorisé 10 minutes avant la fermeture
  • l’accès n’est pas autorisé aux professionnels

La Communauté de Communes du Pays Bigouden Sud assure la collecte et le traitement des déchets du territoire. Elle gère l’exploitation des réseaux des déchèteries communautaires. Optimisation des tournées, responsabilité devant les déchets, programme de prévention, recherche de partenariat avec les collectivités voisines, la CCPBS exerce la compétence « déchets » dans une recherche constante de réduction des déchets et assure un service de qualité en maîtrisant les dépenses.

La Communauté de Communes du Pays Bigouden Sud met à la disposition des habitants du Pays Bigouden Sud un réseau de trois déchèteries. Le service est gratuit pour les particuliers et payant pour les entreprises.

Réseau des déchèteries

Les habitants de Combrit Sainte-Marine peuvent bénéficier des services de la déchèterie de Kerbénoën pour déposer leurs déchets autres que les emballages à recycler et les ordures ménagères.

Il est conseillé de trier les déchets à déposer en amont, par type de matériaux, pour gagner du temps et éviter les files d’attente.

Déchets acceptés des particuliers

L’accès aux déchèteries communautaires étant strictement réservé aux particuliers, vous devez obligatoirement vous rendre dans une déchèterie professionnelle afin de déposer et faire traiter vos déchets.

Ces équipements, pensés pour répondre à vos contraintes, sont particulièrement adaptés à vos besoins :

  • Aire de dépôts au sol facilitant les manœuvres et le déchargement.
  • Optimisation de votre activité par la réduction du temps d’attente.
  • Facturation au plus juste par un système de double pesée.
  • Tri des déchets et filières de recyclage plus étendues.
  • Vente sur site de matériaux.

Les entreprises extérieures au Pays bigouden sud peuvent bénéficier des services de la déchèterie. Pour cela, ils doivent justifier un chantier sur le territoire de la Communauté de communes.

Se rendre dans une déchèterie professionnelle :

  • 1 route de plomeur, 29120 Pont-l’Abbé
  • Z.A de Ti Lipig – Kereuret, 29700 Pluguffan
  • Rue Xavier Grall, 29780 Plouhinec

Redevance spéciale pour les professionnels

La collecte des ordures ménagères (les bacs à couvercle vert) a lieu toutes les semaines du lundi 11 avril au dimanche 2 octobre 2022.

La collecte des déchets recyclables (les bacs à couvercle jaune) a lieu toutes les deux semaines toute l’année.

 

Pour connaître votre jour de collecte, cliquer ici.

 

Contact

Tél. 02 98 87 80 58

 

La Communauté de Communes du Pays Bigouden Sud (CCPBS) a adopté la collecte sélective : ramassage à domicile des ordures ménagères, ramassage à domicile des bacs jaunes et mise à disposition sur la commune de plusieurs conteneurs verts.

Règles de tri

Le brûlage des déchets verts est interdit par l’article 84 du Règlement sanitaire départemental pour les particuliers, les collectivités territoriales et les entreprises d’espaces verts et paysagistes. Les déchets verts sont assimilés à des déchets ménagers.

Les parcelles agricoles et forestières ne sont pas concernées par cette mesure.

Règlement sanitaire départemental du Finistère

La Communauté de Communes du Pays Bigouden Sud collecte et traite les déchets de tout le territoire. Elle a choisi de les traiter par compostage dans l’usine de Lézinadou, à Fouesnant, moderne et respectueuse de l’environnement.
La Communauté de Communes fait également preuve de beaucoup de responsabilités vis-à-vis de ses déchets.
C’est la seule collectivité du territoire à traiter ses déchets ultimes dans l’installation de stockage des déchets non dangereux (ISDnD) de Tréméoc.

Règles de traitement

La Communauté de Communes du Pays Bigouden Sud effectue la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés. Ces prestations sont assurées par la collectivité ou confiées à des entreprises. Le service coûte annuellement 7,4 millions d’euros.

Coût et financement