A A

Patrimoine de
Combrit
Sainte-Marine

Mairie de Combrit
Sainte-Marine

8 rue Général de Gaulle
29120 Combrit Sainte-Marine
Tél. 02 98 56 33 14
Fax : 02 98 56 40 65
Mail : mairie@combrit-saintemarine.fr

Horaires d’ouverture du service

du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h et de 14h à 17h

Fontaines, lavoirs, églises, chapelles, la commune de Combrit Sainte-Marine recèle de trésors patrimoniaux. Venez les découvrir ou les redécouvrir !

Église Saint-Tugdual

L’église Saint-Tudgual a été construite entre les XVIe et XVIIe siècles Accolé à la nef se trouve l’ossuaire qui date du début du XVIIe siècle.
A l’intérieur de l’église se trouvent de remarquables poutres sablières. Celles-ci figurent parmi les plus intéressantes du Pays Bigouden et se caractérisent par leur originalité et leur minutie. L’Enfer y est représenté. Des têtes de monstres (appelés engoulants) sont sculptées à la base des entraits. Des scènes de vie quotidienne (une pêche miraculeuse, des labours, des récoltes) sont également présentes. Le mobilier et la statuaire sont également des éléments incontournables à découvrir lors de la visite de l’église.

Outre l’aspect religieux, l’église Saint-Tudgual a été le point de départ de la Révolte des Bonnets Rouges en Pays Bigouden. En 1675, son clocher a été arasé sur ordre du roi Louis XIV en guise de représailles. En 1774, le Roi accorde la reconstruction du clocher. Pourvu d’un dôme et d’un lanternon, le nouveau clocher est probablement plus modeste que la flèche gothique d’origine.

Où se trouve l’église Saint-Tugdual ?

 

Chapelle de Sainte-Marine

La chapelle Sainte-Marine a été bâtie au XVIe siècle, c’est la première construction du port de Sainte-Marine, avec celle de la maison du maître de barque qui date de la même époque. Elle était dédiée au XVIe siècle à saint Moran, puis, par altération, à sainte Maraine, et enfin à sainte-Marine.

Lors de sa visite, plusieurs éléments de décor sont à découvrir : les ex-voto marins, les sablières sculptées de barques ou la porte sud encadrée de poissons. Ils témoignent du lien fort entre la chapelle et le monde de la mer. Sa statuaire en bois est également remarquable : une Vierge allaitante, des statues polychromes du XVIe siècle de sainte Barbe et saint Pierre, celle de Sainte-Marine du XVIIIe siècle sont également à découvrir, sans oublier les trois statues en bois brut datant du XXe siècle.

En 1962, devenue trop petite pour les offices religieux, les architectes H. Péron et A. Webstein réutilisent les pierres provenant d’une église de Trégunc pour agrandir la chapelle de Sainte-Marine. Les vitraux, mis en place dans les années 60, ont permis de créer une unité entre les deux parties. Ils ont été fabriqués par André Bouler, jésuite, formé dans l’atelier de Fernand Léger, dans lequel il rencontra les artistes Manessier et Bazaine, auteurs eux-aussi de vitraux dans les chapelles de Bretagne.

Le Pardon de Sainte-Marine est célébré chaque deuxième dimanche de juillet : les fidèles se rendent alors en procession jusqu’à la cale afin de procéder à la bénédiction de la mer. A cette occasion, une couronne de fleurs est lancée sur les flots en mémoire des marins péris en mer.

Où se trouve la chapelle de Sainte-Marine ?

 

Chapelle Notre-Dame de la Clarté

La chapelle de la Clarté, initialement dédiée à Saint-Vennec, a été bâtie au XVIe siècle. Ce saint breton, appelé aussi « Gwenneg », aurait été le deuxième évêque de Quimper. Il est parfois considéré comme le frère de saint Guénolé, qui fonda l’abbaye de Landévennec, et fils de sainte Gwen.

La chapelle de la Clarté possède une riche statuaire en bois polychrome dont la réalisation s’échelonne du XVIe au XVIIIe siècles. Les vitraux contemporains ont été réalisés d’après les dessins de Pauline de la Jarrige. Les thèmes habituels y sont représentés : la Descente de la croix et la Nativité. Et également une représentation du jour du Pardon. Dans la nef, les vitraux symbolisent les quatre saisons.

Le Pardon de Notre-Dame de la Clarté a lieu le deuxième dimanche de septembre. La messe est suivie de la procession à la fontaine proche où les nombreux fidèles trempent un petit mouchoir avant de s’humecter les yeux avec l’eau, la fontaine ayant des vertus de guérison pour les yeux.

Détruite en partie suite à un incendie survenue en 1824, elle a été reconstruite en 1905. Elle est actuellement en cours de réhabilitation.

Où se trouve la chapelle de Notre-Dame de la Clarté ?

 

Chapelle Saint-Vital

La Chapelle Saint-Vital, aujourd’hui en ruine, est un ancien édifice de 16 mètres environ de long, de 6 mètres de large, coupée en son milieu par un arc doubleau qui supportait le campanile. Elle est située sur une propriété privée, mais son accès est autorisé. L’association Mein ha Dour se charge de son entretien.
Où se trouvent les ruines de la chapelle Saint-Vital ?

 

 

Abri du Marin de Sainte-Marine

Ancré au cœur du port de Sainte-Marine, le musée de l’Abri du Marin de Sainte-Marine présente l’histoire des Abris du Marin et des pêcheurs bretons. Ancien lieu de vie pour les pêcheurs et la population locale, il est désormais un lieu de mémoire et de transmission. Les expositions peuvent être louées à d’autres structures. La boutique, située au rez-de-chaussée, invite à la découverte.
Où se trouve l’Abri du Marin ?
En savoir plus sur l’Abri du Marin

 

 

 

 

 

Fort de Sainte-Marine

Le Fort de Combrit Sainte-Marine a été construit sous Napoléon III en 1862. D’abord élément de défense des côtes du Royaume, il a été occupé par l’armée allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd’hui propriété communale, des expositions d’artistes contemporains y sont organisées de juin à septembre. En dehors de ces périodes, il est proposé à la location pour des activités culturelles.
Où se trouve le Fort ?
En savoir plus sur le Fort de Sainte-Marine

 

Corps de garde

Au XVIIème siècle, par la volonté de Louis XIV de rendre les côtes infranchissables pour les ennemis du Royaume, Vauban entame la construction de places fortes pour défendre le territoire. Mais suite à des débarquements anglais la décision est prise de renforcer ce maillage défensif par la création de batteries côtières et de postes de garde sur tout le littoral. Le corps de garde de Sainte-Marine est édifiée au XVIIIe siècle.
L’élément principal de cette défense est la batterie de trois canons disposés face à la mer, à l’abri derrière un talus de terre et de bois. L’orientation des canons permettait, grâce au principe des tirs croisés avec les batteries de Bénodet et de l’Ile-Tudy, de défendre toute la zone d’un éventuel débarquement ennemi.
A l’intérieur des terres, un mât servait à signaler, à l’aide de pavillons et de feux, les déplacements des vaisseaux en approche.
En 2011, la commune procède au réaménagement de la Pointe de Combrit. Le terrain, alors utilisé comme parking, a été revégétalisé et les talus d’origine ont été remontés.
En 2013, sous la mandature de Jean-Claude Dupré, la Ville de Quimper confie trois canons, datant du XVIIIe siècle, à la commune de Combrit Sainte-Marine. Ces canons avaient été remisés aux ateliers de la Ville de Quimper, après avoir servi de bittes d’amarrage au Cap-Horn. Ils sont semblables à ceux de l’Hermione, la frégate de la Fayette. Ils mesurent 1,42 m (deux canons) ou 1,66 m.
Le travail de remise en état des pièces d’artillerie a été confié à l’association Mein ha Dour.
Une dizaine de bénévoles ont ainsi fabriqué des affûts, les supports en chêne des canons, sur quatre roues cerclées de métal, en collaboration avec les services techniques. Les trois canons de la pointe ont été installés en juin 2017, participant ainsi au réaménagement de la batterie côtière.
Où se trouve le corps de garde ?


Phare de Sainte-Marine

En 1885, César Maubrat, un entrepreneur de Pont-l’Abbé, fait édifier le phare de Sainte-Marine sur une tour carrée en pignon du corps de logis de 13,20 mètres de hauteur. En 1943, le phare fut électrifié. Le 10 août 1944, il est endommagé par les troupes allemandes. Après avoir appartenu aux Affaires maritimes, il est désormais propriété des Phares et Balises.
Où se trouve le phare de Sainte-Marine ?

Lavoir et fontaine de Frouguen (ou Frout Gwen)

Situé sur le site d’un ancien captage d’eau, le lavoir de Frouguen, à un bassin, est bordé d’un muret, un côté servant de table de lavage. Une fontaine est présente en fronton du lavoir. Son accès est ouvert au public. L’association Mein ha Dour se charge de l’entretien du site.
Où se trouvent le lavoir et la fontaine de Frouguen ?

 

 

Lavoir de Kerborc’his

Situé près de l’Ehpad de Kerborc’his, le lavoir est un lavoir factice, réalisé par l’association Mein ha Dour dans le cadre d’un projet d’animation de la maison de retraite.
Où se trouve le lavoir de Kerborc’his ?

 

 

Lavoir de Kerdec’h

Situé sur le chemin de randonnée de Kerdec’h, ce lavoir est difficile d’accès. Il appartient au Conservatoire du littoral et est entretenu par l’association Mein ha Dour.
Où se trouve le lavoir de Kerdec’h ?

 

 

 

 

Fontaine et lavoir de Kerdousten

En contrebas de la route de Kerdousten se trouve une fontaine cachée par un des murets du lavoir. Le lavoir, rectangulaire, est bordé sur les trois côtés de murets constitués de pierres appareillées. Le bouilleur de cru s’installait à proximité et utilisait l’eau de la fontaine pour la distillation du cidre. L’association Mein ha Dour se charge de leur entretien.
Où se trouvent la fontaine et le lavoir de Kerdousten ?

 

Fontaine et lavoir de Kergadec

Située en contrebas de la route de Kergadec se trouve la fontaine, bordée de trois murs hauts en parpaings et coiffée d’un toit en bois. Une rigole, aménagée dans le ciment, alimente en eau le lavoir. L’association Mein ha Dour se charge de leur entretien.
Où se trouvent la fontaine et le lavoir de Kergadec ?

 

 

Fontaine et lavoir de Kermor Vian

Situées en contrebas de la route de Kermor Vian, on retrouve deux fontaines, recouvertes d’une double niche insérée sous le remblai de la route. Les deux fontaines ont une pierre de trop plein, poursuivie par une rigole taillée dans la pierre. C’est à partir de ces fontaines que le fermier de Kermor alimentait l’Ile-Tudy en eau potable. Les fontaines et lavoir sont situées sur une propriété privée. L’association Mein ha Dour se charge de leur entretien.
Où se trouvent la fontaine et le lavoir de Kermor Vian ?

 

 

Lavoir de Kergulan

En bord de route de Kergulan se trouve un lavoir. Situé sur une propriété privée, l’accès au public est autorisé. L’association Mein ha Dour se charge de son entretien.
Où se trouve le lavoir de Kergulan ?

 

 

 

 

Lavoir et fontaine de Kerno

Située en contrebas du chemin de Kernou, la fontaine est constituée d’un bassin carré et sur trois côtés de murs en pierres appareillées. Une rigole d’environ 2 mètres, creusée dans le dallage, sépare la fontaine du lavoir. Le lavoir, rectangulaire, est en pierres. Cinq pierres de battage au sommet légèrement inclinées sont disposées autour. Le site appartient au Conservatoire du littoral et l’association Mein ha Dour se chargent de leur entretien.
Où se trouvent le lavoir et la fontaine de Kerno ?

 

Fontaine et lavoir de Kerveguen

Situés de part et d’autre du sentier de Kerveguen, le lavoir et la fontaine appartiennent au Conservatoire du littoral et sont entretenus par l’association Mein ha Dour.
Où se trouve le lavoir de Kerveguen ?

 

 

 

Fontaine de la Clarté

Bâtie au XVIe siècle, la fontaine de la Clarté est située entre la chapelle de la Clarté et la ferme de saint Vennec, aujourd’hui propriété privée. La fontaine est composée d’un bassin rectangulaire et de deux contreforts bas et d’une pierre de trop plein.  Chaque deuxième dimanche de septembre, les pèlerins se rendent à la Clarté et vont prier à la fontaine. Ils y trempent un petit mouchoir et humectent leurs yeux de cette eau qui préserve la vue. En effet, la tradition attribue à son eau des propriétés curatives pour les maladies des yeux. L’association Mein ha Dour se charge de son entretien.
Où se trouve la fontaine de la Clarté ?

 

Lavoir de Kervay

Situé en contrebas de l’ancienne voie ferrée (désormais la voie verte entre Pont-l’Abbé et Pluguffan), le lavoir de Kervay est un bassin de forme irrégulière, bordé d’un seul côté par un muret portant cinq dalles saillantes de battage. Il est alimenté par une source creusée dans le talus. Son accès est ouvert au public bien que situé sur une propriété privée. L’association Mein ha Dour se charge de son entretien.
Où se trouve le lavoir de Kervay ?

 

Fontaine et lavoir du Treizour

Construite au XVIe siècle, la fontaine, de plan rectangulaire, est recouverte par un toit à deux versants. Elle alimente le bassin d’un lavoir auquel mènent deux escaliers en vis-à-vis. L’association Mein ha Dour se charge de son entretien.

Où se trouvent la fontaine et le lavoir du Treizour ?

 

 

Fontaine du Créach

Située peu après le centre de loisirs du Créac’h, la fontaine rustique est insérée dans un talus. Le bassin possède une pierre de trop plein. Le site est la propriété du Conservatoire du littoral et l’association Mein ha Dour se charge de son entretien.
Où se trouve la fontaine du Créac’h ?

 

 

 

 

Fontaine et lavoir Le Rhu

Située sur la route du Treustel, la fontaine du Rhu est composée de pierres de taille de facture moderne. Une pierre de trop plein, poursuivie par une rigole, permet à l’eau de s’écouler ver le lavoir. Celui-ci est ceint d’une surface à hauteur d’eau et bordé sur deux côtés par des murets à plans inclinés. Le lavoir a été cimenté. L’association Mein ha Dour se charge de leur entretien.
Où se trouvent la fontaine et le lavoir du Rhu ?

 

Fontaine de Poul Feunteun

Cette fontaine est située en contrebas de la route de Poul Feunteun. L’association Mein ha Dour se charge de son entretien.
Où se trouve la fontaine de Poul Feunteun ?

 

Lavoir de Trévennec bras

Le lavoir est un bassin rectangulaire bordé sur deux côtés de murets portant des pierres de battage. Situé sur une propriété privée, son accès est néanmoins ouvert au public. L’association Mein ha Dour se charge de son entretien.
Où se trouve le lavoir de Trévennec bras ?

 

 

Lavoir et fontaine Prat sant Tual

Située en bas du lotissement de la rue Sant Tual, la fontaine est dédiée à Saint Tual (ou Tugdual), patron de la paroisse. La fontaine est composée d’un édicule rectangulaire recouvrant en partie le bassin. La partie découverte est bordée par deux petits contreforts. Une rigole amène l’eau jusqu’au bassin. Le lavoir est composé de deux bassins, séparés par un muret percé en son milieu. Il est entouré d’une surface à hauteur d’eau et de trois murets à plan inclinés. L’ensemble de l’édifice est cimenté. L’association Mein ha Dour se charge de leur entretien.
Où se trouvent le lavoir et la fontaine de Prat sant Tual ?

 

Fontaine du Stang

La fontaine est située en contrebas de la route du Stang. Elle appartient au Conservatoire du littoral et l’association Mein ha Dour se charge de son entretien.
Où se trouve la fontaine du Stang ?

 

 

Lavoir et fontaine de Touligaon

Situés en bord du chemin de randonnée, le lavoir et la fontaine de Touligaon appartiennent au Conservatoire du littoral et sont entretenus par l’association Mein ha Dour.
Où se trouve le lavoir de Touligaon ?

 

 

 

 

Fontaine de Roscouré

Située un peu à l’écart du sentier de Roscouré, la fontaine est un édicule recouvrant un petit bassin, composée d’une large pierre de rigole. Elle appartient au Conservatoire du littoral et l’association Mein ha Dour se charge de son entretien.
Où se trouve la fontaine de Roscouré ?

 

 

Fontaine et lavoir de Roscanvel

Aménagée dans une prairie, à proximité de la ferme de Roscanvel, cette fontaine a été bâtie aux XVIe ou XVII siècles en pierres de taille. Elle est composée d’un mur pignon surmonté d’une croix. Un corps avant contient la niche en arc de plein cintre et une console. Le bassin en rectangle est bordé de deux contreforts. Il est relié au lavoir par une pierre de trop plein. Le lavoir, rectangulaire, est en pierre de taille, bordé de quatre murets bien appareillés. C’est un bien communal. L’association Mein ha Dour se charge de son entretien.
Où se trouvent la fontaine et le lavoir de Roscanvel ?

 

Fontaine et lavoir Le Roz

La fontaine est appuyée contre un talus et est couverte par un édicule rectangulaire en pierres. Le lavoir, rectangulaire, est composé d’une surface à hauteur d’eau, et bordé par trois murets servant de table de battage. L’association Mein ha Dour se charge de leur entretien.
Où se trouvent la fontaine et le lavoir du Roz ?

 

 

 

Calvaire de Croas ar Bleon

Construit en 1847, ce calvaire est une croix dite de carrefour. Il porte, en faible relief sur sa croix, la silhouette d’une autre croix et de son support, ainsi que l’inscription « 1847 ». La face antérieure est gravée de deux traits en forme de croix. Croas ar Bleon signifie la croix des fleurs en boutons. Une appellation qui provient de la procession effectuée lors des dimanches des Rameaux. La place était contournée, les arbres commençaient alors à se couvrir de fleurs.
Où se trouve le calvaire de Croas ar Bleon  ?

 

Croix Tombale

Au cimetière, de nombreuses croix anciennes ornent les tombes de familles aisées ou aristocratiques. La croix tombale, monolithique, porte un christ en bas-relief. Érigée au Moyen-Age, elle est enfoncée dans un socle cubique aux bords supérieurs chanfreinés. La croix et le socle sont taillés dans un granit sombre qui ne semble pas provenir de la région.
Où se trouve la croix tombale ?

 

 

Croix de Kernearc’h (ou Kernec’h)

La croix monolithe de Kernearc’h, de section carrée, est fixée sur un socle circulaire. Érigée au XVe siècle, les quatre faces de cette croix sont rainurées. La silhouette du Christ ressort en demi-relief. Cette croix proviendrait du hameau de Kergurz, à Pont-l’Abbé.
Où se trouve la croix de Kernearc’h ?

Croix Votive

Construite en 1914 à Kermor Bihan, la croix Votive rappelle l’assassinat le 10 septembre 1914 d’une fillette de 8 ans dans un chemin creux. Croix en fonte, sans personnage, avec une décoration végétale, le socle est constitué par une grande pierre de taille en granit, fixée dans le talus du chemin.
Où se trouve la croix votive ?

Les Plages

Depuis la Batterie côtière, le chemin des Douaniers mène à la plage qui propose 4 km de sable fin jusqu’à l’Ile-Tudy (plage de Pen Morvan, Kermor et Treustel). La surveillance de la plage de Pen Morvan est assurée en juillet-août par des sauveteurs en mer.
Où se trouve la plage de Pen Morvan ?
Où se trouve la plage de Kermor ?
Où se trouve la plage du Treustel ?
Où se trouve la plage du Pussou ?

 

Le Polder

Les dunes offrent une protection au Polder, face à la mer. A l’arrière de la dune, un chemin est accessible aux cyclistes et aux piétons qui, grâce à une levée de sable, ont un point de vue sur la faune et la flore des polders.
Où se trouve le Polder de Combrit Sainte-Marine ?

 

 

Les chemins piétonniers

En plus du GR 34 qui serpente toute la commune, de nombreux autres chemins pour piétons permettent de découvrir les paysages qui proposent un panorama toujours différent.

 

 

 

Le Parc de Kérobistin

Situé sur les bords de l’Odet, le Parc de Kérobistin est un parc communal, accessible à tous, toute l’année. Des jeux pour enfants y sont installés ainsi que le Centre Nautique de Sainte-Marine qui permet de s’initier aux sports de mer à partir de la petite grève du Pussou.
Où se trouve le Parc de Kérobistin ?

 

 

Le Park an Treizour

Appelé autrefois « Terrain de Marie Certen », le Park an Treizour (Jardin du Passeur en breton) est situé à deux pas du Port de Sainte-Marine. Il a été aménagé en 2016-2017 par la municipalité. Très vite, la population a adopté ce nouveau lieu de balade.
Où se trouve le Park an Treizour ?

 

 

Bois de Roscouré

En 1870, des constructions sont entreprises par Mme Cousin de Montauban pour aménager un parc, bâtir des digues et ponts. Propriété du Conservatoire du littoral depuis 1983, le Bois de Roscouré est classé au titre de la loi « Paysage » du 2 mai 1930.
En savoir plus sur le Bois de Roscouré
Où se trouve le Bois de Roscouré ?

 

Espace Saint-Joseph

Ancienne école communale, l’espace Saint-Joseph est aujourd’hui un parc public, aménagé par les agents communaux. Des jeux pour enfants y sont installés. Il est situé au bourg de Combrit.
Où se trouve l’espace Saint-Joseph ?

 

 

Anse du Pouldon

Frontière naturelle avec la commune de Pont-l’Abbé, l’Anse du Pouldon s’étire sur des centaines d’hectares. Elle est un véritable paradis pour des milliers d’oiseaux.
Où se trouve l’anse du Pouldon ?